Trouvez votre Postulant, Vacataire ou Mandataire en 3 clics

Trouver un confrère

Qu'est-ce qu'un avocat postulant ?

Thème : avocat postulant, avocat plaidant, avocat correspondant, droit, plaidoirie, postulation, tribunal, rpva, multipostulation

Définition : Qu'est-ce qu'un avocat postulant ?

Dans l’exercice de sa profession, l’avocat est amené à exercer deux missions distinctes. Une mission d’assistance et une autre de représentation. La seconde prend le relais de la première dès lors que l’affaire confiée par le client à l’avocat est portée devant les tribunaux.

En France, la représentation des parties par un avocat n’est pas systématiquement obligatoire. Les justiciables conservent le droit d’assurer leur propre défense en justice. À l’inverse, dans certains cas, en raison de l’importance des montants ou des intérêts en jeu, la loi ne laisse pas aux parties la possibilité de se présenter elles-mêmes.

Dès lors que la représentation par un avocat postulant est obligatoire, l'avocat représentant le client doit être inscrit au barreau correspondant au ressort du tribunal où la procédure a lieu. Par conséquent, lorsqu’un avocat d’un barreau extérieur intervient, celui-ci doit faire appel à un avocat correspondant. On parle alors de postulation ou de postulant.

Cela permet au client de garder une proximité avec son avocat plaidant (son avocat habituel), tout en offrant la possibilité de juger l'affaire dans un barreau lointain.

L'avocat "postulant" s'occupera d'accomplir les actes de procédure (notamment via RPVA) pour le compte de l'avocat dit "plaidant", qui est en fait l'avocat habituel du client. 

C’est le cas notamment devant le tribunal judiciaire (ex tribunal de grande instance) ou la cour d’appel. Ainsi, sous réserve des exceptions prévues par le Code de procédure civile, les avocats ont un privilège de postulation devant le tribunal judiciaire comme devant la cour d'appel.


Quelle est la différence entre un avocat postulant et un avocat plaidant ?

De manière générale, le client cherche a garder une proximité avec l'avocat qu'il sollicite dans le cadre d'une affaire. Toutefois, il arrive souvent qu'une affaire soit jugée loin de chez le client, notamment car en vertu des règles de compétence territoriale.

On entendra alors par avocat plaidant, l'avocat sollicité localement en charge de l'affaire, conservant une proximité avec le client et avocat postulant (ou "avocat correspondant" parfois), l'avocat chargé de réaliser les actes de procédures (par exemple déposer les conclusions rédigées par l'avocat plaidant) pour le compte de l'avocat plaidant, dans ce barreau extérieur.

Attention, il arrive que l'avocat dit plaidant, fasse parfois "sous-traiter" la plaidoirie à l'avocat postulant présent localement dans le cadre d'une procédure. Dans la majorité des cas, cette plaidoirie est toutefois assurée par l'avocat situé à proximité du domicile du client ou avocat plaidant, qui expose ses arguments et représente le client lors de l'audience.


Quelles sont les missions et les obligations de l'avocat postulant ?

En pratique, l'avocat postulant informe l'avocat plaidant : de la date des audiences de procédure, du suivi de ces audiences, des échanges avec le tribunal et avec la partie adverse, de la fixation de la clôture des débats, de la date d'audience de plaidoirie et du rendu du jugement.

L'exercice de la postulation peut s'avérer périlleux du fait de la technicité des procédures, notamment les procédures de postulation en cour d'appel. Dès lors, l'avocat postulant engage sa responsabilité au même titre que l'avocat plaidant mais dans le cadre de sa mission de postulation seulement. Par exemple : il est responsable en cas d'erreur de procédure et doit à ce titre s'assurer entre autres du respect des délais de procédure et de la bonne délivrance et communication des actes.

Enfin, dans un arrêt rendu le 30 mars 2010, la cour d'appel de Paris apporte des précisions quant aux limites de responsabilité de l'avocat postulant. Il ne peut être imputé à cet avocat un manquement à son obligation de conseil pour ne pas avoir alerté l'avocat ou son client de l'expiration prochaine de délais de recours de l'article 528-1 du code de procédure civile (Cour d'appel de Paris, 30 mars 2010, n° 09/10806).

Retrouvez ici notre article complet sur les missions et obligations de l'avocat postulant.

Quel est le coût d'une postulation ?

Les honoraires de l'avocat postulant viennent s'ajouter aux honoraires de l'avocat plaidant. L'avocat postulant est libre de fixer ses propres honoraires de postulation. Veillez toutefois à bien vérifier ce que l'avocat postulant entend par "postulation". Généralement cela comprend la prise en charge de tous les actes de procédure (hors plaidoirie) mais cela vous évitera de possible quiproquos avec l'avocat postulant.

Pour plus d'information, vous pouvez consulter notre article sur les honoraires de la postulation.

---

Cet article vous a été utile ? Il le sera aussi pour d'autres confrères avocats ->
Partage Facebook / Partage Linkedin

« Vous êtes à la recherche d’un avocat postulant, vacataire ou mandataire ? Retrouvez dès maintenant l’ensemble de nos avocats sélectionnés et expérimentés. »